Catégorie : Blog

Vous allez nous manquer

Note de l’auteur :

 

Voilà déjà plus de 6 mois que vous suivez les aventures de Charles et Samia, 6 mois que certains d’entre vous se reconnaissent dans cette histoire, d’autres qui se passionne pour la finalité de cette « amourette » de soirée qui finit par devenir une vraie histoire d’amour.

Parce que l’on vous observe, parce que vos regards ne trompent pas, parce que vous n’êtes qu’amour tous les mercredis soir estivaux, parce que vous êtes notre plus grande source de créativité depuis la création de la MEOW.

Merci, merci de nous donner chaque semaine l’inspiration par toute l’energie que vous déployez. Vous allez nous manquer <3

Contre toute attente la semaine fut bonne pour notre couple préféré, des déjeuners sur le canal saint martin aux nuits passées à deux… tout semblait aller pour le mieux et dans le meilleur des mondes.

Pour la dernière, ils avaient réuni tous leurs amis, réservé une table et une bouteille… Rien n’était trop beau pour dire au revoir à leur spot fétiche !

23h

 

La soirée battait au rythme des beats, les cœurs battaient aussi, fort. Une synergie entre les âmes étaient perceptible dans l’air. Tous profitaient des derniers instants, tous regrettaient déjà la fin de la saison qui signifiaient également l’arrivée d’un rude hiver.

Samia et Charles étaient plus complices que jamais et c’est au détour d’un verre que Charles chuchota quelques mots à peine perceptibles à Samia mais qui eurent l’effet d’un bombe.

Elle regarda Charles et s’enfuit vers les toilettes, tout en prenant le soin d’attraper Camille au passage.

 

« Ça va trop vite, meuf, il vient de me demander d’habiter ensemble… »

C’est abasourdi que les deux filles sortirent des toilettes et rejoignirent leurs amis et accessoirement, Charles. Samia marcha vers lui et l’emmena à part :

« Charles … ça fait maintenant quelques temps qu’on se fréquente et tu me connais pourtant, tu sais que je suis une fille indépendante et…j’ai beau t’aimer, tu me fais vraiment flipper avec tes délires d’habiter ensemble, je pense qu’on est vraiment pas sur la même longueur d’ondes et qu’il vaudrait mieux arrêter là notre histoire avant que tu ne t’attache trop »

Sur ces quelques mots, Charles fit quelques pas en arrière et quitta la soirée, sans un mot pour personne.

D’après – vous, existe t-il encore un espoir pour nos deux chatons ?

Les copines…et puis c’est tout !

L’avant de l’avant dernière MEOW … Ces mots sonnaient comme une fatalité pour nos amoureux et tant d’autres de chatons en soif de festivités en toute modestie, chaque semaine !

Tant pis, ils s’étaient promis d’en profiter jusqu’à la dernière goutte (de rosé) !

C’est une nouvelle fois à deux que Samia et Charles débarquèrent sur la terrasse, la petite nouveauté, c’est qu’il allèrent s’asseoir à part sur une petite table pour dîner.

Commande faite, Charles aborda naturellement la question des prochaines vacances d’Octobre en cherchant à savoir si Samia montrait des signes d’intéressement à l’idée qu’ils puissent les passer ensemble !

Elle n’eut même pas le temps de lui répondre que ses copines lui sautèrent dessus, ravies de la revoir suite à son absence … Ni une, ni deux, samia ravie par ce basculement de situation s’empressa de les rejoindre sur la piste de danse laissant à Charles sa solitude … et la note à régler !

Il se posait beaucoup de questions depuis quelque temps, Samia avait l’air de s’éloigner ou plutôt, de ne plus vouloir avancer … avec lui ! Elle refusait constamment les rencards en pleine semaine et répondait avec beaucoup de retard à tous ses textos.

Il fila lui faire un bisous sur le front, qu’elle remarqua à peine, et s’en alla de la soirée sans même avoir finit son dîner.

Cet épisode semblait être de mauvaise augure pour la suite…

Une sombre histoire de batterie…

Ce n’était qu’une histoire de batterie…

C’est le lendemain vers 12h que Charles eut pour la première fois depuis 24H des nouvelles de Samia.. Il était passé par toutes les phases : Inquiétudes, rage, remise en question et re-inquiétude !

Et tout cela car Samia avait oublié son chargeur à l’école et qu’elle ne pût le récupérer avant le lendemain, cet oublie accouplé à l’absence d’ordinateur chez elle … ça donne un Charles plutôt mécontent !

Il fût donc très discret la semaine qui suivie, ne parlant à Samia que quand elle lui posait des question, lui donnant le minimum de nouvelles…

 

Les retrouvailles se firent comme habituellement, sur le rooftop de la MEOW. Plus les degrés descendaient, plus ils voyaient la fin de leur rdv hebdomadaire. La nostalgie commençaient déjà à envahir le cœur des milliers de personnes présentes chaque semaine… Mais c’est sans compter sur les surprises hivernale auxquels nous ont habitué les orgas ;)

 

La soirée se passa sans accros, danse, musique et rosé étaient toujours au rendez – vous. Ils profitèrent ensemble de leurs amis et ne parlèrent pas de cette semaine aussi froide que le temps !

Mais, au fond, cela faisait beaucoup de petits problèmes pour un jeune couple ? Tiendront-ils le coup ?

Des jours heureux

Après une nuit dont on taira les faits ( et oui, même les personnages fictifs ont leur intimité hein) la semaine qui suivie fut de celle qui nous font nous lever tous les matins avec un énorme sourire et l’esprit léger.

Quand tout va bien et que rien ne nous inquiète, on se sent un peu comme un papillon multicolore qui vole de jolies fleurs en bonnes odeurs.

Ils se donnèrent rendez-vous directement sur le rooft top de la MEOW en ce mercredi, Samia devait arriver plus tard et Charles profitait des derniers instant avec ses potes avant l’arrivée de celle qui retenait toute son attention.

Il était déjà 21h quand il commença à s’inquiéter, toujours aucune trace de Samia, pas de message d’avertissement non plus et il tombait sur sa messagerie lorsqu’il tentait de l’appeler.

Plus les minutes s’écoulaient, plus la crainte du jeune homme grandissait, impossible de se concentrer sur les discussions avec ses amis, il était totalement obsédé par l’absence de Samia.

Il se décida à chercher dans la foule de plus en plus nombreuses les amies de celles-ci, aucune trace non plus.

C’est avec la boule au ventre qu’il prit la décision de partir, tout en surveillant de très près la moindre notification sur son téléphone…

Un taxi pour deux …

Lorsque l’on tient à quelque chose ou à quelqu’un il est essentiel de savoir faire des concessions, mettre son orgueil de côté pardonner ou juste, comprendre. Samia avait pris la décision de faire table rase des événements de cet été et de ne pas demander de comptes à Charles. Ils n’avaient plus jamais abordé le sujet des vacances et coulaient désormais des jours heureux.

 

 

Pas un seul jour ne passait sans qu’ils ne se voient, s’écrivent ou s’appellent. Charles n’avait pas reparlé de sa mère et Samia se disait que cela signifiait que tout allait beaucoup mieux.

En ce mercredi c’est main dans la main qu’ils montèrent les marches. Depuis leur rencontre, leurs amis respectifs avaient pris l’habitude de passer la soirée ensemble, partager une bouteille et s’éclater en groupe ! Ce n’est pas pour rien que la Meow est considéré comme le lieu de rencontre le plus couru de Paris !

Après deux bonnes heures en excellente compagnie, Samia, se sentant un peu raplapla décida de partir, Charles suivi le mouvement.

Habituellement c’est en bas des marches que leurs chemins se séparaient, l’une prenant un Uber et l’autre partant en direction de la Gare. Mais ce jour ci fut spécial. C’est à deux qu’ils montèrent dans le véhicule. Roulant vers une nuit pleine de surprise…

 

« Hey jolie « 

 » Hey Jolie, je suis à Paris, on se fait une bière ce soir à la MEOW ? J’ai pleins de choses à te raconter ….  »

Le premier message de Charles depuis une semaine eu l’effet inverse qu’attendu, lassée, Samia acquisa simplement par un  » Yes, à ce soir  » et commença à se préparer pour sortir…

 

Elle ne savait pas encore quelle attitude adopter avec Charles ce soir, devrait-elle lui dire qu’elle savait très ce qui s’était passé ces 7 derniers jours ?

 

Finalement, elle n’eut rien à dire, ni même a faire, Charles lui envoya un message vers 20h en s’excusant et en lui disant que finalement il n’avait pas pu se libérer et qu’il essayerait de se voir dans la semaine !

 

 

Samia ne savait plus où elle en était, devrait-elle abandonné là ? Profiter librement de la soirée, sans plus rien attendre de sa part…

 

No news…Good news ?

3 jours, déjà 3 jours sans de nouvelles de Charles. Samia avait déjà listé quelques possibilités :

 

  1. Il avait rencontré une nana dans l’avion pour IBIZA et en était tombé éperdument amoureux.
  2. Il avait rencontré une nana dans les toilettes de l’aéroport et en était tombé éperdument amoureux.
  3. Il avait rencontré une nana sur Tinder avant de partir et en était tombé éperdument amoureux.

 

Elle optait plutôt pour la troisième option, et ça l’obsédait nerveusement.

 

 

Quelques jours plus tard et toujours dans ces mêmes circonstances, samia se rendit avec Camille à la Meow, histoire de se changer les idées mais aussi, maligne comme elle était, de tenter d’attraper un de ses amis pour avoir des infos !

 

Ce n’est qu’après une heure d’observation rigoureuse qu’elle croisa le regard de Julien, l’organisateur de la MEOW qui connaissait plus ou moins bien Charles. Elle lui sauta littéralement dessus :

 » Heyyyy comment ça va Ju ?!  »

Sa réponse n’avait aucune importance, elle enchaîna vite :

 » Dis, t’as des News de Charles toi ? Il est bien arrivé à IBIZA ?  »

 

Le couperet tomba aussi vite … à l’aéroport il avait reçu un appel de son père qui lui annonça douloureusement que sa maman avait fait une crise d’épilepsie très grave et qu’elle était actuellement en observation à l’hôpital de leur village en Normandie. Il était hors de question pour Charles de partir en sachant cela, il se rendit à son chevet en quittant ses amis, inquiet pour lui.

 

 » C’est tout ce que je sais Samia ! J’espère que ça va aller !  » Conclut Julien avant de filer à ses tâches

 

 

C’est avec inquiétude et soulagement que Samia se dirigea alors vers la sortie

Aucune trahison à signaler certes, mais alors pourquoi ne donnait-il plus de nouvelles…

 

Summer break…

Déjà 1 semaine que Samia et Charles se considéraient ensemble, s’envoyaient textos sur textos tous les jours, bref, on peut dire que c’était le début d’une vraie histoire, celle qui nous rend un peu fou. Mais aujourd’hui, mercredi n’était pas un jour de MEOW  comme les autres, en effet, Charles partaient pour 10 jours de vacances à Ibiza avec des copains, un programme chargé de festivités prévu durant son célibat avec des amis qui sont eux, dans cette situation.

Alors, c’est avec une boule au ventre qu’il embrassa une dernière fois Samia via Facetime avant de prendre l’avion qui l’amenaient vers des vacances dont ils ne soupçonnait pas encore l’impact.

 

Samia elle, se mit en marche vers son rooftop préféré, elle avait vraiment besoin de debriefer avec ses copines, elle avait un terrible pressentiment depuis le départ de son amoureux, et le besoin d’avoir l’avis de ses amies pressaient de plus en plus.

 

22h

Debrief OK

Panique des copines OK

Déprime OK

Finalement, c’est avec une boule plus resserrée que jamais qu’elle quitta la soirée…Toujours pas de nouvelles de Charles alors qu’il aurait du arriver depuis plus d’1H..

C’est immédiatement qu’elle s’endormit pour oublier vite ce moment présent angoissant.

Main dans la main

C’est main dans la main que Samia et Charles débarquèrent en ce mercredi de fin de Juillet.

Pour connaitre de quelle manière  toute l’histoire s’est enchevêtrée, il faut revenir 3 jours en arrière :

Dimanche, 16H

Charles avait donné rendez-vous à sa belle juste en dessous de leur lieu favori, sur les Quai d’Austerlitz. Non pas qu’il n’avait pas d’autres idées mais il avait l’impression que ce lieu dégageait une aura extrêmement favorable à leur relation… Ils passèrent plus de trois heures, assis, à discuter de tout et de rien, à apprendre à se connaître réellement mais surtout, à s’apprécier fortement.

C’est à 21H, au moment ou leurs jambes furent totalement engourdis et qu’ils durent quitter les lieux que Charles se décida à embrasser samia… Se fût doux, furtif mais appuyé …

Revenons à ce fameux mercredi ou ils passèrent la soirée entière avec leurs amis, mais ensemble… Cela semblaient comme une évidence, ces lieux qu’ils avaient tant arpenté à deux prenaient tout leur sens maintenant.

Toutefois, c’est séparément que chacun rentra chez soi dans la nuit, ne brûlons pas les étapes tout de même, rien n’est jamais acquis ;)

Retournement de situation

 » Et mince, il est la  »

Il était 18h30 lorsque Samia débarqua à la MEOW en ce mercredi soir. Elle s’était décidé à venir tôt, pour partir tôt et surtout, car elle connaissait les habitudes de Charles qui était plutôt nocturne !

Mais ce n’était pas le cas aujourd’hui malheureusement et il n’aura fallut que 2 mn de queue pour qu’il se tourne vers elle.

 » Samia !  » Charles n’a pu retenir une exclamation en la voyant.

Elle n’avait pas envie de lui parler mais ici, entre deux bandes, elle ne pouvait l’éviter… Une discussion banale sur les études s’engagea dans la queue et se fut un soulagement pour deux lorsqu’ils arrivèrent devant la sécurité. « On se croise peut être plus tard !  » s’écria Samia en montant les marches rapidement.

Pendant que la soirée suivant son cours, le hasard tentait de les réunir sur tous les points. Toilettes, terrasse, bar… toutes ces occasions donnaient lieu à un rendez-vous non souhaité, qui ne faisait que renforcer le malaise existant.

Ce soir là, Samia quitta tôt la soirée et sur le chemin du retour, elle ne put s’empêcher d’envoyer un message à Charles

« Dit, ça te tente qu’on se voit pour boire un café un de ces jours histoire de détendre l’atmosphère ?  » Il fallut moins de 2 mn pour que Charles réponde avec enthousiasme à sa demande !

Rendez-vous au prochain article pour connaitre l’issu de ce rencart hors MEOW !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer