Vous allez nous manquer

Note de l’auteur :

 

Voilà déjà plus de 6 mois que vous suivez les aventures de Charles et Samia, 6 mois que certains d’entre vous se reconnaissent dans cette histoire, d’autres qui se passionne pour la finalité de cette « amourette » de soirée qui finit par devenir une vraie histoire d’amour.

Parce que l’on vous observe, parce que vos regards ne trompent pas, parce que vous n’êtes qu’amour tous les mercredis soir estivaux, parce que vous êtes notre plus grande source de créativité depuis la création de la MEOW.

Merci, merci de nous donner chaque semaine l’inspiration par toute l’energie que vous déployez. Vous allez nous manquer <3

Contre toute attente la semaine fut bonne pour notre couple préféré, des déjeuners sur le canal saint martin aux nuits passées à deux… tout semblait aller pour le mieux et dans le meilleur des mondes.

Pour la dernière, ils avaient réuni tous leurs amis, réservé une table et une bouteille… Rien n’était trop beau pour dire au revoir à leur spot fétiche !

23h

 

La soirée battait au rythme des beats, les cœurs battaient aussi, fort. Une synergie entre les âmes étaient perceptible dans l’air. Tous profitaient des derniers instants, tous regrettaient déjà la fin de la saison qui signifiaient également l’arrivée d’un rude hiver.

Samia et Charles étaient plus complices que jamais et c’est au détour d’un verre que Charles chuchota quelques mots à peine perceptibles à Samia mais qui eurent l’effet d’un bombe.

Elle regarda Charles et s’enfuit vers les toilettes, tout en prenant le soin d’attraper Camille au passage.

 

« Ça va trop vite, meuf, il vient de me demander d’habiter ensemble… »

C’est abasourdi que les deux filles sortirent des toilettes et rejoignirent leurs amis et accessoirement, Charles. Samia marcha vers lui et l’emmena à part :

« Charles … ça fait maintenant quelques temps qu’on se fréquente et tu me connais pourtant, tu sais que je suis une fille indépendante et…j’ai beau t’aimer, tu me fais vraiment flipper avec tes délires d’habiter ensemble, je pense qu’on est vraiment pas sur la même longueur d’ondes et qu’il vaudrait mieux arrêter là notre histoire avant que tu ne t’attache trop »

Sur ces quelques mots, Charles fit quelques pas en arrière et quitta la soirée, sans un mot pour personne.

D’après – vous, existe t-il encore un espoir pour nos deux chatons ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *